Rechercher

Musique

CCM Jean-Gagnant
lundi 2 décembre / 20h00

Danyel Waro + Ann O’Aro

Danyel Waro est toujours resté fidèle à la tradition acoustique du maloya, le blues de l’île de la Réunion. Musicien et poète, il sait faire chanter le créole avec une émotion sans pareille, à l’aide de mots à la fois simples et aiguisés. Forte tête, viscéralement anti-colonial et anti-fasciste, militant au franc parler... Danyel Waro est une figure emblématique de La Réunion dont les engagements politiques se retrouvent avant tout dans sa musique. Longtemps interdit, le Maloya (style musical aux origines africaines, malgache et indienne) a été récupéré dans les années 70 par les mouvements indépendantistes avant de renaître véritablement dans les années 80. Et Danyel Waro est l’un des principaux acteurs de cette renaissance. Par sa musique, il a su faire prendre conscience à de nombreux Réunionnais (égarés dans les méandres du jazz, du zouk ou du reggae) de l’importance de leur patrimoine culturel. Danyel Waro est un homme qui lutte contre les injustices sociales et pour la défense de sa culture. Un homme libre et en colère. 

Chant, percussions :
Danyel WARO,Mickael Talpot,
Stephane Gaze , Laurent Dalleau , Gilles Lauret 

 

En 1ère partie : Ann O’Aro
Le bruit courait depuis quelque temps déjà : dans les coulisses des festivals, on parlait d’une chanteuse ovni venue de La Réunion. Plusieurs petits concerts en métropole ont gonflé la rumeur en confirmant la singularité de ses performances écorchées, porteuses d’un maloya viscéral. : Ann O’aro. Tout vient du corps chez cette chanteuse réunionnaise. Une œuvre en créole dont les mots, viscéraux, racontent ses blessures et claquent comme son phrasé. Une voix capable d’asséner ou de caresser, une écriture viscérale, une musicalité et une force d’interprétation peu commune. Voilà qui pourrait résumer le blues écorché de la réunionnaise Ann O’aro. Son premier album, véritable manifeste poétique de l’intime, vient de sortir. "Pan African Music"

Chant : Ann O’aro,
percussions : Bino Hoareau,
trombone : Teddy Doris 

 

Musique
Durée :
1ère partie (Ann O’Aro) : 45 min.
Danyel Waro : 1h30
Tarif de 8 à 23€
Billetterie en ligne ici
Salle non numérotée
Tout public
Avec Megablast Production