Rechercher

Théâtre

CCM Jean-Gagnant
mardi 7 novembre / 20h00

Deux ampoules sur cinq

Cie Les Merveilleuses :

Au cirque, lorsque l’on tente un numéro difficile, par exemple un triple saut périlleux, trois essais sont permis. Il y a quelques années j’ai fait une adaptation du livre de Lydia Tchoukovskaïa tout en sachant que ce n’était pas fini. Depuis, le dernier tome (de 1963 à 1966) de « Notes sur Anna Akhmatova » est paru en russe. Mon envie actuelle n’est plus de faire un spectacle sur Akhmatova et Tchoukovskaïa mais avec Akhmatova et Tchoukovskaïa.

Elles reviennent. Pour cela il faut les éclairer et protéger leurs zones de silence, d’obscurité et restituer la clandestinité de leurs entretiens. C’est pourquoi le dispositif consistera à éclairer le spectacle en utilisant des lampes torches. La comédienne Johanna et moi-même nous éclairerons mutuellement avec ces lampes et surtout l’humour, la profondeur, l’intelligence aigüe de ces deux grandes dames seront éclairées par des spectateurs munis eux-aussi de leur lampes torches.

A Saint-Pétersbourg, au musée Anna Akhmatova, est présenté un livre fabriqué par un détenu des camps avec de l’écorce de bouleau, écorce sur laquelle sont recopiés des poèmes d’Akhmatova. Pendant ces années où elle n’était pas éditée, on savait ses poèmes par cœur... C’est ce qu’Anna Akhamatova appelait avec un humour implacable  : "l’ère pré-Gutenberg".

En écrivant ses Notes, Lydia prenait de grands risques. Je ne risque rien à écrire cela mais en adaptant ce livre, je brûle de savoir où le théâtre peut se risquer là-dedans, effleurer « le petit froid de la liberté vraie » (Anna Akhmatova)

Ces deux grandes dames reviennent donc, il faut les accueillir, elles ont la délicate mission de donner le « la » à un cycle de quatre spectacles : « Les insoumises » (en cours de création). Elles en font l’ouverture. 

Librement inspiré de Notes sur Anna Akhmatova de Lydia Tchoukovskaïa
Adaptation et mise en scène : Isabelle Lafon
Traduction : Bronislava Steinlucht et Isabelle Lafon
Avec Johanna Korthals Altès et Isabelle Lafon
 

Théâtre
Durée : 1h
Abonnement n°5
Tarif Découverte : 12€
Demandeurs d’emplois / moins de 26 ans : 8€
Salle numérotée / à partir de 15 ans