Rechercher

THÉÂTRE

CCM Jean-Gagnant
jeudi 26 septembre / 20h30 vendredi 27 septembre / 20h30 dimanche 29 septembre / 15h00

Le pire n’est pas (toujours) certain

Création
Écriture et mise en scène : Catherine Boskowitz
Comédiens : Marcel Mankita, Nanténé Traoré, Frédéric Fachéna, Estelle Lesage, Catherine Boskowitz
Danseur : Andreya Ouamba
Musicien : Jean-Marc Foussat
Assistante à la mise en scène  : Laura Baquela
Création Lumière  : Laurent Vergnaud
Scénographie : Jean-Christophe Lanquetin
Costumes : Zouzou Leyens
Musique  : Jean-Marc Foussat
Régie plateau : Paulin Ouedraogo
Stagiaires scénographie : Anton Grandcoin et Jacques Caudrelier
Stagiaires technique plateau : Kosta Tashkov et Khalid Adam


Au départ, il y a un quartier entier devenu invisible dans une ville. Ce quartier est le centre d’une résistance qui agit à travers toute l’Europe. Les habitants, quel que soit leur statut social, leur métier, leur origine, se sont organisés pour l’accueil des réfugiés affluant du monde entier.

Et puis, il y a un chien, errant du côté de Thessalonique en Grèce, qui rencontre un jeune réfugié syrien et décide de l’accompagner, de traverser l’Europe vers l’Angleterre. Tous les deux vont se perdre à la frontière entre la Serbie et la Hongrie. Le chien décidera alors de continuer seul jusque Calais et, au gré des rencontres, s’attachera à d’autres réfugiés qui font la route. Arrivé à destination, il assistera à l’élévation du mur qui entoure la jungle de Calais et participera alors au creusement d’un tunnel qui doit rattacher Calais au quartier invisible.

L’écriture de cette pièce à été librement inspirée par l’essai de Patrick Chamoiseau « Frères Migrants » (éditions du Seuil).

 

THEATRE
Durée : 1h30 environ
Tarifs : Plein 15€ / Réduit 12€
Billetterie en ligne ici
Salle numérotée
Tout Public à partir de 10 ans
Avec les Fracophonies des écritures à la scène